Prendre la température de son chien

Image illustrant l'article Prendre la température de son chien

Prendre la température de son chien est un geste aussi simple que salvateur. Il permet, en effet, de déceler une éventuelle maladie et de la traiter rapidement. Le procédé est facile, mais il faut l’appliquer dans les règles de l’art si l’on veut obtenir un relevé fiable et éviter de faire mal à votre ami à 4 pattes.

Si vous constatez une attitude anormale chez votre chien, s’il semble abattu, faible, en perte d’appétit et moins attentif que d’habitude, il peut être utile de vérifier sa température corporelle. Cette dernière demeure la meilleura indicatrice de l’état de santé de l’animal. Elle permet de constater une éventuelle fièvre et ainsi de la prendre en charge rapidement. Comment prendre sa température de manière efficace et non traumatisante ? Que faire si le chien a de la fièvre ? Voici quelques conseils pour vous guider.

Un geste simple, mais d’une grande importance

Exactement comme pour nous, humains, on doit toujours avoir ce réflexe de vérifier la température du chien lorsqu’il présente les signes potentiellement annonciateurs d’une maladie. Une montée de fièvre constitue un symptôme avant-coureur d’une affection plus ou moins grave. Cela peut aller du simple rhume à une pathologie beaucoup plus sérieuse et qui nécessite une hospitalisation urgente. Pour en avoir le cœur net, la meilleure méthode de prise de la température de votre chien reste l’examen par voie rectale. Si celui-ci n’est pas toujours bien agréable pour le chien, vous pouvez faire en sorte qu’il ne soit pas pour autant traumatisant en prenant quelques précautions et en agissant sans brusquer.

Comment s’y prendre ?

Pour prendre sa température, vous aurez, bien entendu, besoin d’un thermomètre. L’instrument classique au mercure peut être utilisé, mais le modèle électronique à embout souple est plus précis et assez pratique. Le thermomètre électronique émet un signal sonore lorsque la température a bien été prise et vous avertit s’il a été placé de manière inadéquate.

Avant de réaliser l’examen, assurez-vous que le chien soit bien calme et attendez un bon moment si vous venez de le sortir, car l’activité physique (tout comme le stress) augmente la température corporelle, ce qui peut conduire à obtenir des données erronées.

  • Humidifiez, au préalable, l’embout du thermomètre.
  • Relevez ensuite sa queue. Attendez un peu avant d’introduire le thermomètre. Prenez le temps de le caresser et de lui parler tout en tenant sa queue pour le mettre en confiance et le rassurer.
  • Introduisez doucement le thermomètre.
  • Patientez jusqu’à ce que l’appareil émette le signal sonore signifiant que la température a été bien prise.
  • Retirez-le tout aussi délicatement et désinfectez-le.
  • Notez la température indiquée.

N’oubliez pas de féliciter le chien après avoir terminé.

Que faire s’il a de la fièvre ?

La température normale d’un chien en bonne santé se situe entre 38 et 39°C. Elle est donc plus élevée d’1 ou 2 degrés par rapport à la nôtre. Si le thermomètre indique une telle température, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter outre mesure. En revanche, si elle dépasse les 39°C, cela peut vouloir dire que votre chien est malade. Au-dessus de 40°C, il faut agir rapidement.

En cas de fièvre, donc, une visite chez le vétérinaire s’impose. Entretemps, veillez à ce que votre chien s’hydrate suffisamment en l’encourageant à boire. Si la montée de température est modérée, passez une serviette humide sur sa tête et le reste du corps, puis séchez-le en utilisant une serviette propre et sèche.

Si la fièvre est importante, donnez-lui un bain frais pendant un maximum de 10 minutes. Séchez-le minutieusement à l’aide d’une serviette, puis du sèche-cheveux. Vous pouvez également placer des glaçons sous ses pattes arrière pour faire baisser sa température corporelle.

Dans tous les cas, il est important que votre chien soit ausculté par le vétérinaire. Celui-ci procédera à des examens plus poussés afin de trouver l’origine de la fièvre et de prescrire les soins et traitements nécessaires en fonction de la nature de la maladie. Enfin, sachez que les prises de température par voie rectale ne doivent pas être trop fréquentes pour ne pas irriter l’anus de votre chien. Ne le faites pas plus de 2 fois par jour.


"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Prendre son chien au ski, bonne idée ou pas ? Répondre Sujet de Alphonse Herbin | Le Lundi 12 Décembre 2016 à 10:56
Faut il prendre un chien mâle ou femelle ? Répondre Sujet d'un invité | Le Mardi 11 Octobre 2016 à 12:04
Comment bien mesurer un chien ? Quelles sont les mesures à prendre ? Répondre Sujet d'un invité | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 16:09
Mon chien s'est cogné après une chute, comment en prendre soin ? Répondre Sujet de Ary648 | Le Vendredi 28 Octobre 2016 à 10:36
Comment prendre la température du chien ? Répondre Sujet de Charlotte Gladu | Le Mercredi 02 Novembre 2016 à 09:28
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

    Soyez le premier à commenter cet article !