Jouer avec son chien en intérieur

Image illustrant l'article Jouer avec son chien en intérieur

Lorsque la météo vous empêche de proposer des sorties aussi longues que d’habitude, vous pouvez compenser ces manques par des jeux en intérieur. Ces derniers sont d’ailleurs recommandés, même lorsque votre animal bénéficie de promenades conséquentes. Ils contribuent, en effet, à son bien-être et à son épanouissement.

Le jeu est essentiel pour le chien, aussi bien sur le plan physiquepsychique et émotionnel. Il contribue à l’équilibre de l’animal, fait appel à son intelligence, favorise son apprentissage, lui permet de combattre le stress et l’ennui. Dans le même temps, il participe au renforcement de ses muscles et de son squelette, améliore sa coordination et stimule ses sens.

Lorsqu’il fait mauvais temps, on est amené à réduire les temps de promenade et l'activité physique du chien en plein air (mais jamais les supprimer), les jeux en intérieur permettent de compléter ces activités et de l’occuper de manière ludique. Ils ne nécessitent pas de grosses dépenses. Souvent, votre seule présence et quelques accessoires permettent de composer des exercices amusants et stimulants pour le chien.

Quelques conseils avant de commencer

Avant de jouer, gardez à l’esprit ces différentes règles de base :

  • le jeu doit rester un plaisir, aussi bien pour vous que pour votre chien, et qu’il doit toujours être associé à des sentiments positifs. Chaque chien progresse à son propre rythme. Il serait donc inutile d’attendre des améliorations dans l’immédiat.
  • laissez-lui le temps d’assimiler les exercices. Augmentez la difficulté de manière progressive, mais ne brûlez pas les étapes.
  • pensez à le récompenser systématiquement en le félicitant et en lui offrant des friandises et des caresses.

Les friandises, justement, ne doivent pas se transformer en gâteries excessives qui pourraient favoriser le surpoids. Vous pouvez, par exemple, réserver aux jeux une part de son repas habituel en croquettes pour ne pas dépasser ses portions de nourriture quotidiennes.

  • ne surchargez pas votre chien d’exercices, il risque d’être confus et stressé. Choisissez plutôt des jeux basés sur un seul exercice à la fois et ne les faites pas trop durer pour qu’il ne se lasse pas.
  • les jeux en intérieur ne doivent surtout pas remplacer les promenades. Ces dernières sont indispensables et il n’est donc pas question de les supprimer.

Développer son flair en l’encourageant à détecter des objets

Les chiens adorent chercher des objets enfouis, surtout s’ils sentent la nourriture. Profitez-en pour lui proposer des jeux de recherche et de détection à la maison. Par exemple, cachez une croquette dans une parmi 10 chaussettes, puis placez-les autour de lui pendant qu’il est assis. Il se fera une joie de trouver la friandise et sera encore plus fier lorsque vous le féliciterez.

Dans une autre version, vous pouvez cacher une croquette sous un gobelet parmi 3 et mélanger ces derniers avant de lui demander de la trouver. Une sorte de bonneteau pour les chiens. Faites confiance à son intelligence, sa curiosité et son flair infaillible. Ils finiront par le guider vers la solution.

Jouer à cache-cache

Ce jeu fait partie des exercices de base proposés aux chiots destinés à devenir des chiens de recherche et de sauvetage. Il permet de stimuler chez le chien l’envie de retrouver une personne cachée en l’associant à une expérience positive.

Pour cela, il suffit tout simplement de jouer à cache-cache dans une pièce de la maison. Demandez-lui de rester assis et de ne pas bouger, puis montrez-lui une croquette ou un biscuit. Partez ensuite dans une autre pièce et cachez-vous, puis appelez-le.

Votre appel et l’odeur de la friandise le pousseront à vous retrouver rapidement. Les premières fois, n’hésitez pas à l’aider en l’appelant plusieurs fois pour l’aider et le guider. Vous pourrez ensuite faire la même chose en remplaçant la nourriture par son jouet préféré, que vous lui remettrez en le félicitant dès qu’il vous localisera.

Le tunnel de chaises

Commencez par placer une chaise devant votre chien, avant de lui ordonner de se coucher et de ne pas bouger. Allez de l’autre côté de la chaise et demandez-lui de vous rejoindre en le guidant et en l’encourageant. Offrez-lui une friandise lorsqu’il réussit. Rajoutez progressivement une chaise, puis plusieurs autres, pour former une sorte de tunnel sous lequel il apprendra à passer en rampant pour vous rejoindre.


" Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Est-ce vraiment dangereux de jouer au lancer du bâton de bois avec son... Répondre Sujet de Maxime ellous | Le Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:43
Mon chien se mord la queue pour jouer, mais il se blesse que faire ? Répondre Sujet de Xavier zolanski | Le Mercredi 02 Novembre 2016 à 10:12
Faire du vélo avec son chien ? Répondre Sujet de Marco | Le Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:30
Peut-on faire du frisbee avec son chien. Répondre Sujet de Rose Durant | Aujourd'hui à 10:29
Qu'est devenu le SDF roumain avec son chiot volé à Paris ? Répondre Sujet de Anaïs Mollet | Le Vendredi 18 Décembre 2015 à 21:29
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !