Maîtriser un chien hyperactif

Image illustrant l'article Maîtriser un chien hyperactif

Il n’y a pas que chez les humains que l’on trouve des sujets hyperactifs. Certains chiens possèdent aussi cette caractéristique, qui s’avère souvent source de problèmes pour eux-mêmes comme pour leur entourage.

Les chiens sont faits pour courir, sauter, gambader et aboyer. Leur domestication a considérablement tempéré ces comportements naturels et inscrits dans leur patrimoine génétique de canidés. Nos amis à 4 pattes ont de l’énergie et de la vitalité à revendre. C’est d’ailleurs aussi pour cela qu’on les adore. Toutefois, certains chiens en ont beaucoup plus que les autres et affichent ainsi une personnalité hyperactive. Cela peut poser problème au quotidien et la cohabitation devient difficile par moments.

Comment faire pour gérer un chien hyperactif ? Voici quelques conseils.

Hyperactivité canine : comment se manifeste-t-elle ?

Votre chien ne tient pas en place ? Vous avez du mal à vous faire obéir ? C'est un chien parfois agressif et destructeur ? Il présente, dans ce cas, tous les signes pouvant laisser à penser qu’il est hyperactif.

Plusieurs types de troubles comportementaux et leurs manifestations sont, en effet, associés à l’hyperactivité canine. Souvent, l’obéissance fait défaut : le chien ne s’exécute pas quand on lui ordonne de s’arrêter ou de revenir au pied. Une socialisation insuffisante peut également être pointée du doigt et elle a fréquemment comme cause une séparation beaucoup trop précoce de sa mère et de sa portée. Les bases de la hiérarchie et des interactions sociales se constituent, en effet, durant les premières semaines de la vie du chiot auprès de sa famille.

Le chien hyperactif peut aussi avoir tendance à manger trop vite : les troubles alimentaires s’ajoutent alors à ceux d’ordre comportemental.

Tout, dans l’environnement du chien hyperactif, est susceptible de le stimuler, l’exciter et le pousser à s’agiter dans tous les sens : le moindre bruit, le moindre mouvement, à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit.

Pour toutes ces raisons, vivre aux côtés d’un tel chien ne peut être facile à gérer au quotidien. Mais ce n’est pas impossible. Quelques mesures permettent de réduire l’intensité de cette hyperactivité et son impact.

Essayer d’être calme soi-même

C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire. Garder son calme face à un chien qui court dans tous les sens et détruit tout ce qui se trouve sur sa route, c’est pourtant indispensable. Nos compagnons canins sont extrêmement sensibles à nos attitudes et, lorsque nous sommes nerveux et stressés, ils le deviennent aussi.

Plus on veille à rester serein malgré la situation, plus le chien a de chances de l’être à son tour. A l’inverse, quand on s’énerve et lorsqu’on se met à hurler, cela ne fait qu’exacerber l’agitation de l’animal.

La première chose à faire est donc d’apprendre à rester zen quand son chien ne l’est pas.

Traiter l’anxiété du chien

L’hyperactivité du chien doit aussi et surtout être traitée en amont, c'est-à-dire au niveau des causes probables de son problème. Parmi celles-ci, l’anxiété est souvent présente. Tout l’enjeu réside alors dans le traitement de ce qui provoque cette anxiété : la situation, l’endroit n’importe quel élément qui est perçu par le chien comme quelque chose de négatif, de désagréable. Il s’agira de faire en sorte que l’élément anxiogène soit désormais associé à un sentiment positif en félicitant le chien lorsqu’il affiche le comportement désiré, en le récompensant quand il reste calme, etc.

Lui proposer davantage d’activités

Le chien est actif par nature (le loup vit en meute en compagnie de ses parents et d'autres chiots qui le stimulent à tous moments). Le laisser à la maison toute la journée, ne pas lui donner suffisamment d’occasions de se dépenser, c’est le meilleur moyen de laisser exploser son hyperactivité.

Il faut, au contraire, rallonger ses promenades, lui faire faire davantage d’exercice pour canaliser son trop-plein d’énergie. Des activités telles que l’agility sont particulièrement indiquées, car elles permettent à l’animal de se défouler tout en améliorant sa coordination et sa concentration.

On doit, par ailleurs, profiter de ces exercices pour travailler sur l’obéissance : ne lui lancer la balle, le frisbee ou le bâton que s’il obéit à l’ordre « assis » ou « couché », par exemple.

 


" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Chien hyperactif, comment le calmer ? Répondre Sujet de Sophie Lefevbre | Le Vendredi 28 Octobre 2016 à 09:59
Mon chien a une haleine de chien ! Répondre Sujet de Jérôme Bernier | Le Jeudi 29 Septembre 2016 à 11:07
Mon chien s'est battu avec un autre chien et il s'est fait blesser... Répondre Sujet de Nicole | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:17
Oedeme pulmonaire chez le chien Répondre Sujet de Emilie de Chien.fr | Le Samedi 05 Décembre 2015 à 15:41
mon chien m'attaque quand j'ouvre la porte de mon escalier Répondre Sujet de emilie philippart | Le Mercredi 23 Décembre 2015 à 18:47
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !