Chien mort après avoir été traîné sur 2 km dans la Somme : jugement le 5 avril

Image illustrant l'article Chien mort après avoir été traîné sur 2 km dans la Somme : jugement le 5 avril

Les propriétaires du chien décédé après avoir traîné sur près de 2 km, attaché à l’arrière de leur véhicule, ont comparu devant le tribunal correctionnel d’Amiens ce mercredi 29 mars. Ils étaient jugés non pas pour acte ce cruauté, mais pour des infractions liées à l’acquisition et la détention de chien d’attaque.

Nous revenons encore une fois sur cette affaire de Staffordshire Bull Terrier ayant perdu la vie après d’atroces souffrances. Pour rappel, le 2 février au soir, Laïko avait été traîné sur 1,7 km près de Crécy-en-Ponthieu dans la Somme. Il était attaché à la boule d’attelage située à l’arrière du véhicule de ses propriétaires.

Ces derniers ont été appelés à comparaître ce mercredi (29 mars) devant le tribunal correctionnel d’Amiens. Toutefois, l’acte de cruauté envers un animal n’avait pas été retenu par la Parquet. C’est plutôt pour  8 infractions liées à l’acquisition et la détention de chien d’attaque (chien dangereux de catégorie 1) que l’homme de 28 ans et sa conjointe de 24 ans, parents de 2 enfants de 1 et 2 ans, sont jugés. Des faits concernant le défunt chien, mais aussi une femelle prénommée Tina et qui a été remise au refuge de la SPA de Buigny-Saint-Maclou depuis.

Face au président du tribunal, le couple a expliqué que le chien avait été attaché à la voiture après une fugue survenue plus tôt dans la journée. Par la suite, la mère avait emmené leurs 2 enfants dans le véhicule pour faire des courses, sans savoir que l’animal y était toujours attaché. Ce n’est qu’après avoir été alertée par un témoin qu’elle s’est arrêtée pour se rendre compte que le pauvre chien était agonisant.

A travers leurs avocats, la SPA et la Fondation assistance aux animaux, qui se sont constituées parties civiles, ont réclamé respectivement 2000 euros et 200 euros plus 1 euro symbolique de dommages et intérêts. Quant au Ministère public, il a requis 4 mois de prison avec sursis, des amendes de 400 et 200 euros et l’interdiction de détenir un chien dangereux pendant 2 ans.

La date du jugement a été fixée au mercredi 5 avril.

 

Photo : Courrier Picard


" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Mon chien est mort : dois-je en reprendre un aussitôt pour faire le deuil ? Répondre Sujet de Henri P. | Le Vendredi 25 Novembre 2016 à 10:26
Est-il nécessaire pour chaque chien d'avoir une alimentation propre ? Répondre Sujet de Kévin Courrier | Le Mardi 11 Octobre 2016 à 17:50
Même après avoir mangé, mon chien fait les poubelles Répondre Sujet de Maxime ellous | Le Vendredi 04 Novembre 2016 à 10:01
Est ce que mon chien peut m'en vouloir après avoir été castré ? Répondre Sujet d'un invité | Le Mercredi 09 Novembre 2016 à 09:53
Est-ce que le chien peut avoir des allergies ? Répondre Sujet d'un invité | Le Vendredi 18 Novembre 2016 à 10:32
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Sondage

Possédez-vous un chien ?

Commentaires

Aucun commentaire

    Soyez le premier à commenter cet article !