1. Chien.fr
  2. Races
  3. Schnauzer

Schnauzer

Le Schnauzer est reconnaissable à ses sourcils broussailleux et à sa barbe caractéristique. Il peut être Nain, Moyen ou Géant. Quelle que soit sa taille, il est un très bon chien de garde, et un grand chasseur. Il a besoin de nombreuses promenades, et supporte très bien les températures extérieures.

Illustration : "Schnauzer"

Histoire

Le Schnauzer est un chien d’origine allemande, apparu au Moyen Âge. Son ancêtre est le Terrier, un chien créé pour la chasse. Le Schnauzer a été conçu, comme d’autres races, dans le but d’être un chien de ferme polyvalent. Il servait donc comme berger, comme gardien et comme chasseur. Il accompagnait notamment les cochers, et vivait dans les écuries, où son rôle de ratier était très apprécié pour éliminer les rongeurs.

Au départ, il était appelé Pinscher à poil dur. Mais dans les années 1900, il a pris le nom de Schnauzer, qui vient de “Schnauz” et qui signifie moustache en allemand. Cela fait évidemment référence à son museau poilu.

À partir des années 1930, la race a été divisée pour faire des chiens de différentes tailles. Le plus ancien est le Schnauzer Moyen, et le Géant et le Nain ont été créés à partir de lui.

Physique

Le Schnauzer Nain mesure 30 à 35 cm, pour un poids compris entre 7 et 9 kg. Le Moyen mesure 45 à 50 cm et pèse 15 à 20 kg. Quant au Géant, il mesure 60 à 70 cm, et son poids varie de 35 à 45 kg.

Ce chien a un pelage plutôt court, dur et dense. Il dispose de sourcils broussailleux et d’une barbe autour du museau. Sa robe peut être noire, noir-argenté, blanche, ou encore bicolore (poivre et sel).

Le Schnauzer a une tête longue et forte, à laquelle sont accrochées deux oreilles repliées vers l’avant. Ses yeux sont de couleur sombre. Quant à son corps, il est pratiquement aussi haut que long, ce qui lui donne une forme carrée. Idéalement, sa queue est portée en sabre ou en faucille.

Illustration de l'article : Schnauzer

Caractère

Le Schnauzer est un chien vif, avec un fort instinct de chasseur. Il est très protecteur et monte la garde, sans pour autant aboyer à tout-va. Il n’alerte son maître qu’en cas de menace. Par exemple, il est très méfiant envers les étrangers. Avec sa propre famille, il se montrera doux, affectueux, et joueur. Il aime d’ailleurs beaucoup les enfants.

L’éducation du Schnauzer doit se faire dès son plus jeune âge. Les règles établies doivent être claires et respectées. En plus de l’obéissance, la socialisation doit être travaillée. Il s’agit d’une race très intelligente et qui veut faire plaisir à son maître. Ainsi, si vous avez une belle complicité avec votre chien, l’éducation ne devrait pas poser de problème.

Pour ce qui est du logement, il s’adapte à toutes les situations. Toutefois, le Schnauzer Géant sera moins à l’aise dans un appartement que le Nain et le Moyen. Il préférera nettement une maison avec un jardin.

Ce chien est un sportif qui a besoin d’une longue promenade tous les jours pour s’épanouir. S’il vit en appartement, il faudra lui en proposer au moins 2. Son passé de chasseur lui a donné un perpétuel besoin d’être en mouvement et de s’activer. Il supporte très bien les différentes conditions climatiques et pourra sortir par temps froid comme par temps chaud.

Santé

Le Schnauzer a une espérance de vie comprise entre 12 et 14 ans. Le Schnauzer Nain, qui a une santé plus fragile, vit un peu moins longtemps (environ 9 ans).

Les pathologies ne sont pas les mêmes en fonction du type de Schnauzer. Le Géant est sujet aux maladies liées à sa grande taille, comme la dysplasie de la hanche. Son articulation peut s’abîmer, se raidir et être douloureuse. Le Moyen est plus rarement atteint par cette pathologie, mais cela arrive. Il peut aussi avoir de la cataracte, mais dans l’ensemble, il a une santé de fer. Quant au Nain, il peut souffrir de la maladie de Legg-Perthes-Calvé (affection de la hanche et du fémur) ou d’un shunt porto-systémique (une partie du sang n’est pas filtrée par le foie et n’est pas détoxifiée, ce qui a des conséquences neurologiques).

Illustration de l'article : Schnauzer

Pour vous prémunir de ces risques et assurer votre compagnon en cas de problèmes de santé, Chien.fr vous conseille une assurance pour chien .

Vos frais vétérinaires remboursés !

Entretien

Le Schnauzer a la particularité de perdre très peu ses poils. Mais cela ne signifie pas pour autant que son pelage ne doit pas être entretenu. Au contraire, des nœuds peuvent se former, et il est essentiel de le brosser quotidiennement.

Par ailleurs, un toilettage peut s’avérer nécessaire plusieurs fois par an, afin de tondre ou d’épiler ses poils sur certaines zones du corps.

Les autres actes d’entretien sont communs à toutes les races. Il faut tout d’abord veiller à ce que les oreilles et les yeux demeurent propres. Le cas échéant, des infections pourraient se déclarer. De même, l’hygiène buccodentaire est très importante. Le brossage des dents permet d’enlever les plaques de tartre, et d’éliminer les bactéries qui prolifèrent jour après jour. Enfin, les griffes doivent être coupées si elles ne s’usent pas suffisamment. Ce geste protège le chien d’une fissuration. Attention à ne pas couper trop loin, au risque de toucher les vaisseaux sanguins.

Prix

Comptez 800 à 1300 euros pour l’acquisition d’un Schnauzer. Ce prix diffère d’un élevage à l’autre et en fonction du pedigree de l’animal.