La tondeuse pour chien

Image illustrant l'article La tondeuse pour chien

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la bonne tondeuse pour votre chien, si vous estimez pouvoir procéder vous-même à la tonte. Sinon, il serait préférable de confier cette tâche quelque peu délicate à un toiletteur professionnel.

Tondre son chien est une opération qui nécessite un minimum de savoir-faire et de connaissances. En effet, il faut non seulement savoir s’en servir correctement, mais aussi maîtriser les spécificités de la race de son animal (standard, type de poil, fréquence de la tonte…). Voilà pourquoi ce soin est souvent confié à un toiletteur professionnel.

Toutefois, quand on dispose des aptitudes nécessaires, on peut tout à fait s’en occuper soi-même à la maison. Le choix de la tondeuse est une décision qu’il faut prendre en tenant compte de plusieurs aspects et l’utiliser demande un certain nombre de précautions. Voyons, ensemble, comment opter pour le bon modèle et comment l’employer de manière adéquate.

Pourquoi doit-on tondre certains chiens ?

La tonte est un soin de toilettage auquel on doit recourir pour différents types de chiens et pour diverses raisons. Certaines races, comme le Caniche et le Yorkshire, passent par cette étape parce qu’il s’agit de se conformer à leurs standards. Chez les sujets destinés à être exposés et à concourir, la tonte est assimilée à une obligation et elle est très souvent confiée à un toiletteur.

La tonte correspond également à une forme d’entretien annuel de la robe du chien. Elle peut permettre de dégager certaines parties du corps de l’animal telles que les yeux et les oreilles. Le but est d’améliorer le confort du chien, mais aussi de prévenir les infections pouvant sévir sur ces zones.

Tondre son chien permet, en outre, d’éviter que des nœuds se forment dans son pelage, principalement chez les races à poil long.

Comment choisir la tondeuse pour chien ?

La tondeuse représente certes un investissement conséquent, mais l’appareil est appelé à servir très longtemps, voire toute la vie du chien s’il s’agit d’un modèle de qualité. Il faut, en effet, privilégier les matériels soignés. Leurs prix sont extrêmement variés, allant de 70 à plusieurs centaines d’euros. Les modèles dédiés aux professionnels sont affichés à des tarifs atteignant les 400 euros.

On doit se méfier des tondeuses bon marché, celles proposées à 30 euros par exemple, car elles peuvent rapidement s’avérer défectueuses, voire dangereuses pour le chien, avec de réels risques de blessures. Outre le prix et la qualité de l’appareil, le choix se fait selon le type du poil du chien. Les emballages des modèles récents fournissent généralement des indications claires sur ce point. Si ce n’est pas le cas, on peut toujours demander conseil à son vétérinaire.

On privilégiera également les modèles moins bruyants pour ne pas effrayer le chien. Il est d’ailleurs préférable de l’y familiariser dès son jeune âge (au son, et non pas à la tonte, bien évidemment).  Pour plus de liberté de mouvement, on peut opter pour une tondeuse sans fil. Il faudra toutefois s’assurer que sa batterie soit bien pleine avant de commencer à l’utiliser.

Du côté du sabot, le choix dépend de la longueur du poil : plus celle-ci est importante, plus le numéro de sabot à sélectionner est élevé. Enfin, en ce qui concerne les lames, on préférera les modèles droits qui permettent de travailler plus vite, surtout pour les chiens qui ont du mal à rester calmes.

Pour les chiens dont la robe est d’épaisseur moyenne, une tondeuse semi-professionnelle fera parfaitement l’affaire. Ceux à poil long devront être traités à la tondeuse professionnelle, tandis que les toutous à poil court pourront être tondus avec un modèle de base (mais pas bas de gamme).

Comment utiliser la tondeuse pour chien de manière adéquate ?

Avant de procéder à la tonte de votre chien, il faut prendre soin de bien le laver, sécher et démêler. En passant sous la tondeuse, les éventuels nœuds peuvent faire très mal à l’animal. De plus, ils peuvent finir par provoquer des dysfonctionnements dans l’appareil.

La position du chien, qui est installé debout sur une table au moment de la tonte, est également primordiale : sa tête doit être maintenue à plat et il doit surtout rester immobile pour éviter les gestes erronés qui pourraient le blesser ou déboucher sur de mauvaises tontes.

On peut alors commencer à tondre le chien en faisant très attention aux zones proéminentes et sensibles : face, oreilles, pattes, articulations. La coupe ne doit pas être exagérée pour ne pas altérer le rôle protecteur du pelage. Enfin, il faut toujours tondre dans le sens du poil.


Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Un site pour trouver de bons accessoires pour chien ? Répondre Sujet de Ary648 | Le Lundi 24 Octobre 2016 à 10:13
Qui à une idée pour la création d'un abri pour chien ? Répondre Sujet de Edouard moir | Le Lundi 24 Octobre 2016 à 15:56
Les croquettes pour chats sont elles mauvaises pour les chiens? Répondre Sujet de Capt'n | Le Lundi 25 Janvier 2016 à 18:08
Adoption d'un chien adulte: Conseils pour son éducation Répondre Sujet de Marco | Le Vendredi 22 Janvier 2016 à 11:53
Quel chien pour mon fils en appartement ? Répondre Sujet de Marco | Le Lundi 26 Septembre 2016 à 17:12
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !