Choisir un chien japonais

Image illustrant l'article Choisir un chien japonais

Les chiens d’origine japonaise ont énormément de qualités. Si vous comptez en adopter un, voici un aperçu de leurs spécificités qui vous aidera à faire votre choix.  

Beaucoup parmi les races japonaises sont des Spitz. Akita, Hokkaïdo Ken et Shiba en font partie, mais le Japon a enfanté des races de plusieurs autres types. Le Chin, le Terrier Japonais et le Tosa font eux aussi valoir leurs formidables aptitudes dans différents domaines.

L’Akita Inu : une loyauté sans limite

Chien de type Spitz, l’Akita Inu est une race ancienne, originaire de la préfecture d’Akita. Il y était traditionnellement élevé pour la chasse au gros gibier.
Il descend de l’Akitas Matagis, qui était employé comme chien de combat à partir du 17e siècle.
Attentif et attaché à son maître, l’Akita Inu n’en est pas moins un chien au caractère très affirmé.
Il est un très bon chien de compagnie, de sauvetage et de chasse.

L’Akita Américain : le grand cousin

Le Grand Chien Japonais (Akita Américain) descend également de l’Akitas Matagis. Il a été croisé avec le Tosa et le Mastiff, d’où sa plus grande taille par rapport à l’Akita Inu.
Cet Akita est dit Américain car il a été importé aux Etats-Unis après la 2e Guerre mondiale pour y être développé. Indépendant et calme, il est un gardien vigilant et peu aboyeur.

L’Epagneul Japonais : le chien de salon

Chien de petite taille, il était l’animal de compagnie de prédilection de la noblesse japonaise. Son nom japonais « Chin » signifie d’ailleurs « royal ».
Elégant, gai et vif, il apprécie les enfants et se montre moins enthousiaste vis-à-vis des inconnus, sans pour autant devenir agressif.

Le Hokkaïdo Ken : courage et faculté d’adaptation

Chien de type Spitz et primitif, le Hokkaïdo (Ainu Ken ou Hokkaïdo Ken) est courageux, jovial et faisant souvent montre d’une grande capacité à s’adapter à son environnement.
Puissant et doté d’une épaisse fourrure, il apprécie la traque du gros gibier sur les terrains les plus difficiles. Il est aussi d’une agréable compagnie et un excellent gardien.

Le Husky de Sakhaline : endurant et précieux

Comme l’indique son nom, le Husky de Sakhaline (Karafuto Ken) est originaire de l’île de Sakhaline, longtemps objet de tensions entre le Japon et la Russie.
Ce Spitz de grande taille est un chien de traîneau endurant et robuste, mais hélas de plus en plus rare.
Il se montre aussi à son avantage à la chasse et à la garde.

Le Kishu Inu : le chasseur calme

Egalement appelé Kishu Ken, ce Spitz de taille moyenne est un chasseur-né qui s’accommode parfaitement de son rôle de chien de compagnie. Il est toutefois moins à l’aise dans les espaces réduits, comme les appartements. 
Joyeux sans être agité, il est apprécié pour son grand calme, qu’il affiche autant à la maison qu’en action de chasse.

Le Shiba Inu : petit et très vif

D’origine montagnarde et très ancienne, le Shiba est un petit sportif qui se donne sans compter.
De constitution solide malgré sa petite taille, ce Spitz est un excellent chasseur de petit gibier doublé d’un agréable compagnon au quotidien.

Le Shikoku : réfléchi, mais têtu

Le Shikoku se distingue par cette impression qu’il donne de prendre le temps d’analyser chaque situation.
Ce qui ne l’empêche pas d’être têtu, mais qui l’avantage lorsqu’il traque le gros gibier. Il doit être socialisé de manière précoce.

Le Terrier Japonais : agréable à vivre

Descendant du Fox Terrier à poil lisse, le Terrier Japonais (Nihon Teria) est toujours d’humeur joviale.
Particulièrement agréable à vivre, il s’entend très bien avec les enfants et les autres chiens.
En revanche, il ne convient pas aux personnes possédant des rongeurs domestiques. Il a en effet été élevé pour la chasse aux nuisibles.

Le Tosa Inu : la force tranquille

Redoutable combattant par le passé, le Tosa est aujourd’hui un chien très calme et équilibré, bien que sa constitution de type Dogue lui confère un caractère dissuasif.
Courageux, loyal et peu aboyeur, il est un excellent chien de garde et de défense qui n’hésitera pas à protéger sa famille.
Il convient néanmoins à un maître qui sache le gérer et le sociabiliser dès son plus jeune âge, afin de ne pas être dépassé lorsqu’il deviendra adulte.

 

 


Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Quel chien de garde choisir ? Répondre Sujet d'un invité | Le Mercredi 12 Octobre 2016 à 09:59
Quel chien choisir entre un bouvier bernois et un berger australien ? Répondre Sujet de Emilie Roudet | Le Mercredi 12 Octobre 2016 à 10:05
Comment choisir un nom pour son chien ? Répondre Sujet de Chloé Firelli | Le Jeudi 13 Octobre 2016 à 10:52
Test pour choisir son chien Répondre Sujet d'un invité | Le Vendredi 14 Octobre 2016 à 10:14
Comment bien choisir son panier pour chien ? Répondre Sujet de Emilie Roudet | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:45
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !