Comment bien accueillir son chiot ?

Image illustrant l'article Comment bien accueillir son chiot ?

Pour que l’accueil du chiot se fasse dans les meilleures dispositions possibles, il est nécessaire de bien préparer ce moment clé de sa toute jeune vie. Plus le petit animal bénéficiera de votre attention et de votre affection, plus vite il se familiarisera avec son nouvel univers et deviendra un membre de votre famille.

La décision d’adopter un chiot ne doit pas être prise à la légère. Préparer son accueil non plus. Il convient de tout mettre en œuvre pour que son arrivée dans son nouvel environnement soit une expérience positive, autant pour lui que pour vous. Douceur, calme et affection sont les maîtres mots quand on parle d’accueillir un chiot au sein de sa nouvelle famille. Voici quelques conseils pour bien préparer son arrivée et faciliter son intégration.

Soyez disponibles les premiers jours

Le chiot, qui était étroitement lié à sa mère et à ses frères et sœurs depuis sa naissance, s’apprête à en être séparé pour démarrer une nouvelle vie. Se retrouver, du jour au lendemain, sans la chaleur de sa famille et les repères qu’elle constitue ne peut qu’être difficile à vivre pour un si jeune animal.
Le chiot a donc besoin d’un maximum de présence, de disponibilité et d’attention de votre part les premiers jours. L’idéal serait de l’accueillir pendant vos vacances, par exemple, afin que vous puissiez lui consacrer suffisamment de temps et le rassurer. Il pourra, plus tard, s’habituer progressivement à vos absences.

L’arrivée du chiot : sérénité et affection

L’arrivée du chiot à la maison doit se faire dans une ambiance sereine et joyeuse, mais sans comportements pouvant lui causer un stress supplémentaire. Il aura à faire face à des facteurs environnementaux nouveaux pour lui : bruits étranges, personnes inconnues, éventuellement d’autres chiens et animaux, odeurs, etc. Soit autant d’éléments susceptibles de le perturber et de compliquer son adaptation.

Il est capital de faire en sorte que le calme règne et qu’il n’y ait pas trop de monde les premiers jours. Pour les présentations, limitez-vous à votre cercle familial restreint. Laissez à votre chiot le temps d’identifier les individus qui constitueront sa famille, autrement dit, les personnes qui vivent sous le même toit et auxquelles il devra obéir. Par la suite, vous pourrez le présenter à vos amis, voisins, etc.

Un couchage confortable et calme

Pour son couchage, choisissez un endroit qui ne soit pas au milieu d’un lieu de passage. L’emplacement doit également lui permettre d’observer les mouvements dans la maison, tout en lui offrant la possibilité de se reposer dans la quiétude la plus totale. Les chiots se fatiguent vite et ont besoin d’un endroit confortable et sécurisant pour récupérer.
Si votre chiot pleure beaucoup, vous pouvez installer son panier dans votre chambre les premières nuits. Mais cela ne doit se limiter qu’à la période initiale. Le petit chien devra s’habituer à dormir dans son propre coin.

Sa gamelle et son bol à eau

Préférez les gamelles et les bols à eau en inox ou en céramique, plutôt que les modèles en plastique. Ces derniers sont moins solides, plus légers – donc plus faciles à renverser – et risquent d’être mordillés par le chiot.
Pensez à laisser son bol d’eau en permanence près de son couchage et à en changer régulièrement le contenu.

La nourriture du chiot

Le système digestif du chiot ne doit pas être traumatisé par un changement trop brusque d’alimentation.
Les premiers jours, donnez-lui la nourriture qu’il avait l’habitude de recevoir chez son ancien propriétaire. Ensuite, vous pourrez y ajouter progressivement les nouveaux types d’aliments en augmentant les proportions petit à petit.
Pour la composition des repas, et si vous optez pour de la nourriture maison au lieu des croquettes, souvenez-vous de la règle des 3 tiers : un tiers de viande, un tiers de légumes et un tiers de pâtes ou de riz.

Un jouet à mâchouiller

Donnez-lui un jouet à mâchouiller : un chiot qui fait ses dents en aura impérativement besoin. Autrement, il le fera sur tout ce qui sera à sa portée, comme les chaussures et les chaussettes.
Le jouet doit être durable, assez souple pour ne pas endommager ses dents et non toxique.

Sécurisez la maison

Tout ce qui peut constituer un danger pour votre chiot doit être mis hors de sa portée : produits toxiques, plantes, fils électriques, tissus qu’il est susceptible de tirer (rideaux, nappes), objets fragiles, etc.
Fermez toutes les issues afin de lui permettre d’explorer la maison sans en sortir et installez des barrières aux endroits potentiellement dangereux (escaliers, pièces à lui interdire).


Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre chien, faites comme des milliers de propriétaires de chien, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Comment bien choisir son panier pour chien ? Répondre Sujet de Emilie Roudet | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:45
Comment bien choisir son collier pour chien ? Répondre Sujet de Emilie Roudet | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:50
Comment bien choisir son assurance pour chien ? Répondre Sujet de Christian Bret | Le Lundi 28 Novembre 2016 à 09:40
Comment bien mesurer un chien ? Quelles sont les mesures à prendre ? Répondre Sujet d'un invité | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 16:09
Qu'est devenu le SDF roumain avec son chiot volé à Paris ? Répondre Sujet de Anaïs Mollet | Le Vendredi 18 Décembre 2015 à 21:29
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !