Acheter un chien à un particulier

Image illustrant l'article Acheter un chien à un particulier

Comment faire le bon choix lorsque l’on s’apprête à acheter un chien chez un particulier ? Quelles sont les dispositions légales à suivre ? Voici des questions que vous vous posez certainement si vous ensigez d'acquérir un chiot ou un chien adulte chez un amateur. Tour d'horizon des piéges à éviter et des choses à savoir.

A priori, l’achat d’un chien auprès d’un particulier offre moins de garanties. Nous ne sommes jamais sûrs de la « qualité » des chiens proposés par certains élevages et animaleries. Certains relèguent le bien-être et l’équilibre de l’animal au second plan, au profit du gain. Pour augmenter ses chances de faire le bon choix lorsque l’on projette d’acquérir un chien chez un particulier, il est nécessaire de connaître les démarches légales à suivre, aussi bien de la part du vendeur que de l’acheteur.

Sur le marché des animaux de compagnie, les droits et devoirs de chaque partie sont clairement établis par la loi, même lorsqu’il s’agit d’un échange entre particuliers. Il convient également de prendre quelques précautions permettant d’éviter tout désagrément futur avec l’animal. Voyons ensemble les principaux aspects auxquels vous aurez à accorder une attention particulière avant et au moment de l’acquisition.

Quelques conseils de base pour faire le bon choix

On ne cessera jamais de le répéter : l’acquisition d’un chien ne doit jamais se faire sur un coup de tête. C’est un être vivant que l’on s’apprête à accueillir chez soi et non pas une marchandise. Sa vie va en être chamboulée, tout comme la vôtre et celle de votre entourage d’ailleurs.

Posez-vous d’abord la question de la race à choisir : elle ne conditionne pas complètement le comportement futur du chien, mais le fait en grande partie. Faites votre choix en gardant à l’esprit que le plus important n’est pas le profil physique du chien, mais sa compatibilité avec votre mode de vie (si vous êtes du genre actif, votre type de logement, votre disponibilité, avec ou sans enfants, la présence d’autres animaux, etc.).

Le sexe fait aussi partie des critères de choix. Mâle ou femelle, chacun présente ses avantages et ses inconvénients. A titre d’exemple, les chiennes sont passablement perturbées durant leurs chaleurs, mais elles sont généralement moins fougueuses que les mâles. Ceux-ci prennent plus de temps avant d’atteindre leur maturité, mais ils sont plus imposants que leurs congénères du sexe opposé.

Le caractère et le comportement du chien sont encore plus importants. Pour les connaître, il est recommandé de poser un maximum de questions au vendeur et de prévoir plusieurs visites. Un seul rendez-vous avec le propriétaire et le chien en question ne peut suffire à cerner la personnalité de ce dernier, qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un adulte. Observez dûment le chien, son attitude vis-à-vis de son maître et de sa famille. N’hésitez pas à demander à le promener afin de voir son comportement en laisse, ainsi qu’avec les personnes et animaux qui le croisent. Renseignez-vous sur son ascendance, sur les qualités de ses parents, sur son état de santé précis et ses éventuels besoins spécifiques.

Les dispositions légales : les droits et devoirs de chacun

Il s’agit de protéger tous les acteurs de ces échanges : le vendeur, l’acheteur et l’animal lui-même.

Exigez, au moment de l’échange (et non pas a posteriori), une attestation de cession ou de vente de la part de l’ancien propriétaire, et ce, même s’il vous donne le chien gratuitement. Ce document, qui témoigne d’un transfert de propriété et de responsabilité, comporte :

  • l’identité et les coordonnées du vendeur, ainsi que les vôtres 
  • la date de la cession 
  • la description de l’animal (race ou type, aspect, sexe, date de naissance…)
  • son identification (n° de tatouage ou puce électronique) 
  • le prix.

Réclamez également le certificat vétérinaire du chien. Il contient :

  • la description de l’animal 
  • la liste des documents présentés au vétérinaire
  • les vaccins effectués
  • la stérilisation (si elle a été faite).

Pour les chiens de race inscrits au LOF (Livre des Origines Français), demandez un certificat de naissance mentionnant l’identité des deux parents et des ancêtres, ainsi que le numéro de déclaration de naissance.


Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Faut-il acheter un manteau d'hiver pour mon chien de petite taille ? Répondre Sujet de Capt'n | Le Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:22
Mon chien a une haleine de chien ! Répondre Sujet de Jérôme Bernier | Le Jeudi 29 Septembre 2016 à 11:07
Mon chien s'est battu avec un autre chien et il s'est fait blesser... Répondre Sujet de Nicole | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:17
Oedeme pulmonaire chez le chien Répondre Sujet de Emilie de Chien.fr | Le Samedi 05 Décembre 2015 à 15:41
mon chien m'attaque quand j'ouvre la porte de mon escalier Répondre Sujet de emilie philippart | Le Mercredi 23 Décembre 2015 à 18:47
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !