Accueillir un deuxième chien

Image illustrant l'article Accueillir un deuxième chien

Comment faire pour que le chien que vous avez déjà à la maison et celui que vous vous apprêtez à accueillir parviennent à s’entendre et à s’apprécier ? De manière générale, si les premiers instants de leur rencontre sont bien préparés, la cohabitation devrait très bien se passer par la suite. Si ce n’est pas le cas au début, sachez qu’avec du temps, de la patience et de la psychologie canine, vous arriverez à les rapprocher.

Après une première expérience réussie avec un premier chien, vous vous dites qu’en adopter un deuxième serait une bonne chose, autant pour vous que pour ce dernier. Il est vrai qu’avoir un congénère à ses côtés comporte bon nombre d’avantages, notamment au niveau de l’équilibre psychologique et social.

Il faut simplement veiller à ce que les présentations et la cohabitation se déroulent dans de bonnes dispositions. Pour que ce soit le cas, l’arrivée du nouveau chien doit être convenablement préparée, et ce, quel que soit l’âge des deux futurs amis à 4 pattes. Voici quelques conseils pour s’en assurer.

Chaque chien réagit à sa manière

Il n’y a pas de règle prédéfinie qui puisse déterminer le comportement et les réactions d’un chien lorsqu’il est présenté à un nouveau. Même si la race, l’éducation et la socialisation de l’animal les conditionnent, elles sont difficiles à prévoir. Chaque chien a une personnalité et un caractère qui lui sont propres. Quand certains se montrent, dès le départ, très enthousiastes vis-à-vis du nouveau venu, d’autres peuvent faire preuve de méfiance, voire d’agressivité, au moment de la première rencontre.

Un premier conseil : organisez préférablement les présentations en terrain neutre, là où votre premier chien aura moins tendance à laisser s’exprimer son sens du territoire.

Présenter deux chiots

A priori, adopter un chiot lorsque l’on a déjà un chien en bas âge est la moins compliquée des situations qui vont suivre. Le facteur agressivité est quasiment absent. En tout cas, il est « innocent » et sans grosse conséquence. Les deux chiots devraient rapidement s’attacher l’un à l’autre, avec une hiérarchie qui s’établira naturellement. Il n’est d’ailleurs pas acquis que votre premier chiot soit celui qui prenne le dessus.

Si vous constatez qu’ils se chamaillent un peu trop, vous pouvez les séparer, les distraire avec un jeu, puis les rapprocher de nouveau.
Ne « trichez » pas avec l’un ou l’autre. Essayez de consacrer autant de temps et d’attention à chacun des chiots. Faites en sorte que vos moments à 3 soient dans le calme, la bonne humeur et le jeu.

Présenter un nouveau chiot à un chien plus âgé

Ici, la présentation en terrain neutre a son importance. Votre ancien chien risque de vouloir affirmer son emprise sur ce qu’il considère comme le territoire qu’il doit défendre : votre maison. Si possible, faites-les se rencontrer dans un parc (à une heure de faible affluence), par exemple. Vous pourrez ensuite les ramener chez vous, mais tout en restant vigilant.

Avant cela, donner à votre chien un objet ou un tissu portant l’odeur du nouveau à renifler ne serait pas une mauvaise idée. Ainsi, votre toutou pourra s’habituer à cette signature olfactive, qu’il acceptera plus facilement à l’arrivée de son futur ami. 

A la maison, vous pourrez, par exemple, attendre que le chiot s’endorme pour le présenter à votre chien. Tenez ce dernier en laisse et laissez-lui le temps de renifler le jeune nouveau. L’essentiel est de ne pas précipiter les choses, surtout si votre chien est très âgé. Il risque d’être perturbé par la forte activité et l’excitation du chiot.

Aussi, pensez à respecter la hiérarchie : laissez l’ancien commencer son repas avant le nouveau, mais empêchez-le de piocher dans sa gamelle. Idem pour les promenades : mettez la laisse d’abord à l’aîné, avant d’en faire de même avec le plus jeune.

Présenter deux chiens adultes

C’est, en théorie, la configuration la plus délicate à gérer. Deux animaux au caractère et aux habitudes déjà bien établis qui s’apprêtent à faire connaissance et qui sont destinés à cohabiter, cela peut faire des étincelles.

Là encore, il convient de les présenter l’un à l’autre en terrain neutre et en les tenant en laisse afin d’atténuer les comportements territoriaux. Laissez-leur le temps de se découvrir et scrutez le moindre signe d’animosité pour pouvoir les séparer à temps.

Attendez qu’ils se calment, puis réessayez. Si, à la maison, ils ne cessent de se battre, le mieux à faire serait de solliciter les services d’un comportementaliste.


Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Mon chien a une haleine de chien ! Répondre Sujet de Jérôme Bernier | Le Jeudi 29 Septembre 2016 à 11:07
Mon chien s'est battu avec un autre chien et il s'est fait blesser... Répondre Sujet de Nicole | Le Lundi 17 Octobre 2016 à 09:17
Oedeme pulmonaire chez le chien Répondre Sujet de Emilie de Chien.fr | Le Samedi 05 Décembre 2015 à 15:41
mon chien m'attaque quand j'ouvre la porte de mon escalier Répondre Sujet de emilie philippart | Le Mercredi 23 Décembre 2015 à 18:47
Chien qui refuse de manger!!!! Répondre Sujet de Geoff | Le Vendredi 22 Janvier 2016 à 10:25
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !