Une mamie sud-coréenne consacre sa vie aux chiens

Image illustrant l'article Une mamie sud-coréenne consacre sa vie aux chiens

De nombreux chiens continuent d’être tués pour leur viande en Corée du Sud, et ce, malgré une interdiction prononcée depuis près de 30 ans. Une mamie sud-coréenne se démène chaque jour pour en sauver le plus grand nombre, alors que ses ressources sont limitées.

Jung Myoung-sook, 61 ans, est vue par bon nombre des habitants locaux comme quelqu’un d’excentrique. Ce qui est certain, c’est que cette dame est véritablement hors du commun.

Elle est à la tête d’un refuge canin qu’elle a elle-même fondé malgré sa situation précaire. La structure accueille aujourd’hui plus de 200 chiens, la plupart d’entre eux ayant été sauvés in extremis alors qu’ils devaient finir dans des marmites. Car, en Corée du Sud, la viande de chien est encore consommée de manière traditionnelle, alors que cette pratique avait été officiellement interdite en 1988 avec l’organisation des Jeux Olympiques d’été au Pays du Matin calme.

Cela fait maintenant 26 ans que Jung Myoung-sook vient en aide aux chiens qui croisent sa route. Elle récupère ceux destinés aux restaurants, mais aussi leurs congénères qui attendent d’être euthanasiés dans des refuges, faute d’être réclamés par leurs propriétaires ou adoptés. Elle a été contrainte de déménager à 7 reprises en raison des plaintes de voisins ne supportant plus le bruit produit par ses chiens.

Travaillant comme femme de ménage dans un magasin, Jung Myoung-sook gagne à peine de quoi vivre. Elle ramasse des boîtes recyclables pour obtenir un petit supplément de revenu, mais cela ne suffit pas non plus à couvrir les 1500 euros de dépenses mensuelles consacrées à l’alimentation et aux soins de ses pensionnaires à 4 pattes.

Ce n’est que grâce à la générosité d’une poignée de donateurs qu’elle parvient à y faire face, tant bien que mal. Ces personnes au grand cœur aident comme elles peuvent : certaines envoient de l’argent, tandis que d’autres apportent des contributions en nature (nourriture, médicaments, etc.). Parmi ces derniers, un petit restaurateur local qui lui fournit régulièrement des restes de porc décrit la dame en ces mots simples, mais qui résument tellement bien sa grandeur d’âme : « Elle ne vit que pour ses chiens. Elle a placé sa propre vie au second plan ».


"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Pourquoi donne t'on des os aux chiens ? Répondre Sujet de Julien plast | Le Mercredi 19 Octobre 2016 à 10:28
Questionnaire s'adressant aux propriétaires ou futurs propriétaires de... Répondre Sujet de Eau de Raie | Le Samedi 05 Novembre 2016 à 22:10
Qui connait l'espérance de vie moyenne des bergers allemands? Répondre Sujet de Henri P. | Le Lundi 14 Novembre 2016 à 10:57
l expérience de vie Maya L Abeille Répondre Sujet d'un invité | Le Mercredi 23 Novembre 2016 à 14:45
Comment éviter une bagarre de chiens??? Répondre Sujet de Alexandre Lagrange | Le Mercredi 27 Janvier 2016 à 17:49
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Sondage

Combien de fois par jour donnez-vous à manger à votre chien ?

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !