Saint-Quentin (02) : Un simple sursis requis contre l’homme qui avait tué son chien à coups de marteau

Image illustrant l'article Saint-Quentin (02) : Un simple sursis requis contre l’homme qui avait tué son chien à coups de marteau

Un quinquagénaire a comparu, ce mardi 11 octobre, devant le tribunal pour « sévices ou acte de cruauté envers un animal domestique ». Il avait, en effet, tué son chien malade à coups de marteau en juin dernier. Une simple peine de prison avec sursis a été requise à son encontre. La décision sera rendue dans un mois, le mardi 8 novembre.

Les faits remontent au vendredi 17 juin dernier. Ce soir-là, une dame avait été alertée par les cris du chien du voisin, à Saint-Quentin dans le département de l’Aisne. Elle avait alors prévenu la police et des agents sont arrivés sur les lieux, constatant que l’homme en question avait placé le cadavre de son chien, qu’il venait vraisemblablement de tuer, dans un sac plastique posé sur un carton. Il s’apprêtait à enterrer l’animal au beau milieu de la campagne.

La victime, un chien de type Epagneul, avait été tuée à coups de marteau par son propriétaire, Dominique, la cinquantaine bien sonnée.

Appelé à comparaître ce mardi 11 octobre, le prévenu a donc eu à répondre de ses actes atroces face au procureur et aux avocats de 9 associations de défense animale, parmi lesquelles la fondation Brigitte-Bardot, One Voice, l’association Stéphane Lamart, la fondation 30 Millions d’amis et la SPA.

Indiquant simplement qu’il « regrette de l’avoir tué », il a tenté de justifier son geste par ses ressources limitées, ne lui permettant pas de financer les soins dont l’animal avait besoin. Celui-ci était, en effet, atteint d’eczéma. Il aurait ainsi voulu mettre fin à ses souffrances en l’achevant sauvagement à coups de marteau, alors qu’il était ivre au moment des faits. D’ailleurs, lorsque les policiers l’avaient interpellé, ils l’avaient placé en cellule de dégrisement, avant de l’interroger le lendemain matin.

Malgré la violence de son crime, une simple peine de prison avec sursis a été requise à son encontre, assortie d’une interdiction définitive de détenir un animal. La décision sera rendue le 8 novembre prochain. Rappelons que, pour ce genre d’accusation, la peine maximale est de 2 ans de prison, avec une amende de 30 000 euros.

 

Photo : Courrier picard


Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Crier contre son chien, est-ce utile ? Répondre Sujet de Louis Finnet | Le Lundi 21 Novembre 2016 à 10:00
Dormir avec le chien : Pour ou contre ? Répondre Sujet de Vanessa pottat | Le Mercredi 19 Octobre 2016 à 10:21
Lorsque je le réprimande mon chien aboie contre moi pourquoi ? Répondre Sujet de Xavier zolanski | Le Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:38
Chien qui refuse de manger!!!! Répondre Sujet de Geoff | Le Vendredi 22 Janvier 2016 à 10:25
Chien qui tremble. Répondre Sujet de Pierre Cochi | Le Lundi 10 Octobre 2016 à 09:29
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Sondage

Avez-vous déjà emmené votre chien chez un toiletteur ?

Commentaires

5 commentaires

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

  • Photo de Kanelle Charief

    Kanelle Charief a écrit : 12/10/16

    C'est une honte ! Avec une justice telle que celle qui condamne ce tortionnaire par un simple sursis. Il ne faut pas s’étonner que la maltraitance, la cruauté, les sévices envers les animaux sont de plus en plus fréquents dans notre pays.

    Répondre Signaler


  • Photo de Corinne Pin

    Corinne Pin a écrit : 13/10/16

    c'est honteux ça me révolte !!!!! simplement du SURSIS pour cet acte de barbarie!!!!! mais enfin on marche sur la tête dans ce pays ou les lois ne sont toujours pas appliquées correctement. J'espère que les fondations pourront faire appel !!! .

    Répondre Signaler


  • Photo de joelle samuelsen

    joelle samuelsen a écrit : 20/10/16

    Mais c'est immonde, cela faisait une semaine que cette pauvre bête, victime coutumière de par le passé de la violence de son maître, subissait le martyre.... Comment arriver à justifier un tel acte ?
    Bien entendu, comme c'est encore un "cassoc" (dire qu'on manque de moyens pour soigner son animal n'est aucunement une excuse pour une telle barbarie), il est "excusé, mais les avocats , procureurs et juges n'ont donc aucun cœur, aucune conscience, ce pauvre chien est mort pour la deuxième fois !

    Répondre Signaler


  • Photo de denise simonin

    denise simonin a écrit : 20/10/16

    quelle honte il etait ivre alors il aurait aussi bien pu tué un enfant !!! comment faire a son chien a quoi servent les veterinaires si tant est que ce chien etait condamne mais pour un eczema j en doute non je crois que c est un fou et en plus ivre il faut le fermer et le torturer

    Répondre Signaler


  • Photo de veronique laville

    veronique laville a écrit : 20/10/16

    du sursis ! pour un assassin! c'est honteux! et on appelle ça la justice, je dirais que le juge est complice d'un meurtre pour donner une sentence pareille! je suis révoltée et c'est à vomir....pauvres animaux, à quand plus de sévérité, des peines exemplaires???

    Répondre Signaler