Niort (79) : L’euthanasie de Goliath aurait pu être évitée

Image illustrant l'article Niort (79) : L’euthanasie de Goliath aurait pu être évitée

Goliath l’American Staffordhire Terrier était décrit comme gentil et joueur, jamais mordeur, mais cela n’a visiblement pas suffi à lui éviter l’euthanasie. Une ancienne bénévole du refuge où il a été mis à mort ne cache pas sa tristesse.

Véronique, une ancienne bénévole du refuge-fourrière de la Ville de Niort, a fait part de son indignation après que cette structure ait euthanasié un chien jugé dangereux, alors que toutes les personnes qui le côtoyaient l’ont décrit comme un animal gentil et joueur. Elle s’est exprimée sur les réseaux sociaux et son appel a été relayé notamment par divers médias, dont La Nouvelle République.

Goliath, un American Staffordshire Terrier, a été mis à mort parce qu’il était un chien de 1ère catégorie et potentiellement dangereux aux yeux des autorités. Il était arrivé au refuge-fourrière de la Ville de Niort après avoir été retiré à son propriétaire, qui avait des démêlés avec la justice et n’avait donc plus le droit de le détenir.

Véronique et ses collègues avaient tout fait pour que Goliath ait un jour la chance d’être adopté, d’autant plus qu’il affichait un tempérament des plus équilibrés.

Pourtant, cela n’a pas empêché l’établissement de procéder à son euthanasie. Une décision qui a également fait réagir Francesca Messina, présidente de l’association Molosses All Stars.

Cette dernière s’est directement adressée au maire de Niort, Jérôme Baloge, par e-mail : « Pour la première fois depuis 10 ans, un chien de 1re catégorie a été euthanasié dans votre fourrière. Cette mort devait et pouvait être évitée ». Elle a, par ailleurs, rappelé à l’élu que Molosses All Stars avait signé une convention avec la Ville de Niort pour permettre à des chiens du refuge-fourrière d’être transférés soit à la SPA, soit à l’étranger (par voie légale) pour être adoptés.

Les parties concernées n’ont pas souhaité répondre aux sollicitations de la Nouvelle République, qui a toutefois reçu une réponse de la part du directeur de cabinet du maire :

 « Un élu a signé l'arrêté d'euthanasie après que la Ville se soit assuré que les contacts avec les associations habilitées n'avaient pas abouti. Cette euthanasie a été pratiquée en application de la réglementation sur les chiens potentiellement dangereux. N'étant pas inscrit au LOF, celui-ci n'aurait pas dû naître. C'était un chien hors la loi ».

 

Photo : La Nouvelle République


Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !



Sondage

Votre chien a-t-il le droit d'aller sur votre canapé ?

Commentaires

2 commentaires
  • Photo de denise simonin

    denise simonin a écrit : 06/01/17

    delit de sale gueule !!!!!

    Répondre Signaler


  • Photo de René HECHT

    René HECHT a écrit : 11/01/17

    Je ne comprends pas cet élu ni le Maire de droite de NIORT ! Il n'y avait AUCUNE raison à cette fin tragique.Encore une fois l'INCOMPETENCE de ces personnes (si on peut les nommer comme cela) qui sont payés par les Contribuables, et qui ne tiennent pas compte de l'avis de leurs administrés. Mon chien est un batard non LOF est devrait donc euthanasié ? A quand cette solution expéditive pour les LOF des élus de droite de Niort ?

    Répondre Signaler