Le chien guide d'un non voyant refusé au restaurant d'un camping

Le chien guide d'un non voyant refusé au restaurant d'un camping

Image illustrant l'article Le chien guide d'un non voyant refusé au restaurant d'un camping
Photo d'illustration

Alors qu'il souhaitait profiter, avec sa famille, de l'ambiance d'un match de coupe du monde dans le restaurant du camping où il logeait, un jeune non-voyant a essuyé le refus du patron de l'établissement. Le chien guide n'était pas le bienvenu.

Mardi dernier (10 juillet), la France affrontait la Belgique en demi-finale de la coupe du monde de football en Russie. Dans tous les bars, restaurants et lieux de vacances du pays, on se préparait à vibrer au rythme de la rencontre et à passer un bon moment entre amis ou en famille.

C'est ce qu'espérait Ivan Loubry, un jeune étudiant non-voyant qui pouvait compter sur sa chienne guide d'aveugle India en tout instant. L'intéressé était en vacances avec sa famille et sa chienne, donc, dans un camping à Saint-Cyprien, dans les Pyrénées-Orientales.

Néanmoins, comme le rapporte France Info, il a eu la désagréable surprise de se voir refuser l'accès de la salle du restaurant dudit camping en compagnie de l'animal, le responsable de l'établissement justifiant sa décision par des considérations d'hygiène. Le groupe souhaitait, en fait, réserver une table en terrasse lors du match, mais l'espace extérieur était plein et la serveuse lui avait proposé de s'installer à l'intérieur, avant l'intervention du gérant.

Pourtant, Ivan lui avait bien montré et sa carte d'invalidité, et la carte de sa chienne mentionnant la loi de 2005, qui stipule notamment : "L'accès aux transports, aux lieux ouverts au public, ainsi qu'à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative est autorisé aux chiens guides d'aveugle ou d'assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité prévue à l'article L. 241-3 du code de l'action sociale et des familles."

La famille a porté plainte et l'établissement s'est excusé par la suite, évoquant "la maladresse et le manque d'information".

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

Chien guide à la retraite Répondre Sujet d'un invité | Le Lundi 29 Janvier 2018 à 16:28
Quand un chien mord, il joue ou non ? Répondre Sujet de Mathilde Corbeil | Le Mardi 27 Septembre 2016 à 11:49
Comment peut-on voir si notre chien est en surpoids ou non ? Répondre Sujet de Xavier zolanski | Le Mercredi 16 Novembre 2016 à 11:14
J'ai acheter un chiot non tatoué/vaccinée Répondre Sujet de mat La | Le Jeudi 01 Février 2018 à 00:58
Castration chimique dans ce cas ou non? Répondre Sujet de Gerard Gerard | Le Jeudi 15 Février 2018 à 12:26
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Sondage

A Noël, achetez-vous un cadeau à votre chien ?

Commentaires

1 commentaire
  • Invité

    Invité a écrit : 17/07/18

    Manque d'information....n'importe quoi. Le patron ne voulait pas de ce jeune homme et de son chien. Les excuses ne suffisent pas. C'est une honte !

    Répondre Signaler