Après le décès de leur maître, une femme demande de l'aide pour soigner les chiens du défunt !

Image illustrant l'article Après le décès de leur maître, une femme demande de l'aide pour soigner les chiens du défunt !

En février 2016, un homme décède dans son appartement à Dinan, en Bretagne, et sa mort n’est constatée que 8 jours plus tard. Cet homme n’avait personne pour s’occuper de ses funérailles ou pour récupérer ses 2 chiens dont l’un était très malade.

Lorsque l’information arrive aux oreilles de Lydie Michel, une Dinannaise qui connaissait le défunt a couru à droite et à gauche et a frappé à toutes les portes afin de faire une collecte permettant de lui payer une part de ses funérailles. Mais cet homme décédé ne vivait pas vraiment seul, il était accompagné de ses 2 chiens qui se sont retrouvés seuls et abandonnés après le décès de leur maître.

Par conséquent, Lydie, qui est aussi bénévole à la SPA, se voyait face à un autre problème, de taille, qu’elle se devait de résoudre. Il fallait trouver des hôtes pour ces animaux qui risquaient de se retrouver en fourrière, surtout que l’un d’eux était très souffrant et nécessitait des soins coûteux pour être sauvé.

Lydie Michel, qui n’arrivait pas à trouver une famille d’accueil pour ces chiens, a décidé de les garder elle-même : « La police municipale m’avait dit que si personne ne prenait ses deux chiens, ils allaient partir en fourrière. Après le traumatisme qu’ils avaient vécu, je ne pouvais pas laisser faire ça. Alors, je les ai pris », a-t-elle confié à Ouest France. « Je me suis vite rendu compte qu’un des chiens, Spike, était très malade ». Le vétérinaire a décelé une hernie périnéale chez l’animal qui le conduirait à une mort certaine s’il n’était pas opéré dans les plus brefs délais.

L’état médical de Spike dépassait l’imagination de la bonne dame ; une seule intervention chirurgicale n’était pas suffisante pour le sauver. En effet, le chien avait besoin de 3 opérations dont le coût total est de 8.000 €. La 3e devait avoir lieu le mardi 23 mai 2016, mais Lydia n’était plus en mesure de payer, surtout avec toutes les dépenses qu’elle a dû effectuer. Avec les frais d’analyse et d’hospitalisation, elle a atteint ses limites. Elle explique : « Avec mon modeste salaire d’agent d’accueil, je n’y arrive plus ».

Désespérée et après avoir demandé de l’aide à la SPA et à la Fondation Brigitte Bardot, elle a lancé un appel à tous les habitants de Dinan pour solliciter leur solidarité dans le but de sauver Spike.

Les dons peuvent être envoyés en poste restante au 15, rue de la Poste, 22 650 Ploubalay.

Photo : Jean-Valéry Héquette / Ouest France


" Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !


On en parle sur le forum

On dit que les chiens ressemblent à leur maîtres, pensez vous que c'est... Répondre Sujet de Charlotte Gladu | Le Vendredi 14 Octobre 2016 à 09:33
Comment savoir si les chiots ont assez de lait par leur mère ? Répondre Sujet de Christian Bret | Le Vendredi 25 Novembre 2016 à 10:10
Mon chien demande à sortir pour manger de l'herbe puis vomit Répondre Sujet de Thomas Moth | Le Mercredi 16 Novembre 2016 à 09:35
Les croquettes pour chats sont elles mauvaises pour les chiens? Répondre Sujet de Capt'n | Le Lundi 25 Janvier 2016 à 18:08
Aide Répondre Sujet de Yves Tredez | Le Lundi 03 Octobre 2016 à 21:35
Vous avez une question ?
N'hésitez pas à demander conseil aux visiteurs de Chien.fr sur le forum !

Sondage

Considérez-vous votre chien comme un membre de votre famille à part entière ?

Commentaires

Aucun commentaire

Veuillez vous inscrire ou vous connecter pour pouvoir commenter !

    Soyez le premier à commenter cet article !